Procédure d'adoption

Voici la procédure d'adoption et les informations essentielles à connaître pour accueillir votre nouveau compagnon !

Bonjour et bienvenu (e),

Je vous remercie de votre visite sur mon site et ne manquerais pas de répondre spécifiquement à chacune de vos questions dans les plus brefs délais.

Voici un aperçu des bases de l'élevage à la main, de ce que cela implique, des frais engagés et des conseils suite adoption.

Sachez que la période de reproduction va de Mars à Septembre, donc prévoyez l'adoption de votre petit compagnon en fonction si vous ne voulez pas être déçu.


En disponibilité et régulièrement, je peux vous proposer, selon les naissances, des :

- Perruches calopsittes élevées à la main grises, lutinos, parfois perlées

- Toui Catherines élevés soit par les parents, soit élevés à la main soit bleu cobalt, bleu turquoise, verte

- Inséparables roseicollis élevés à la main, panachés, verts, bleus, albinos, etc.. élevés à la main ou par les parents

- Inséparables nigrigenis verts ou bleus à tête noir élevés par les parents ou à la main

- Pyrrhuras verts élevés par les parents ou à la main


Je demande, avant chaque prise au nid, un chèque de réservation de 30 €. Vous recevrez un bon de réservation par e-mail dès réception de votre acompte.

L'élevage à la main demande beaucoup d'investissement personnel et financier, un travail de patience, vigilance de chaque instant, beaucoup de précautions et une hygiène irréprochable.

Je prélève les oisillons au nid à partir de 10 jours, voire 15 maximum, car leur mère aura eu le temps de leur administrer le lait qui va les immuniser contre les maladies et il est important de les prendre jeunes car ils seront plus proches de l'homme, plus câlins et un véritable échange, une véritable complicité se créera ainsi après le sevrage et durant toute leur vie d'adulte. Ils reçoivent un début d'éducation de ma part, une étape essentielle.

Le nourrissage se fait toutes les 3h. De nombreux rouleaux d'essuie-tout, lingettes anti-bactériennes sont utilisés par soucis d'hygiène, pour le confort des oisillons et pour éviter toute maladie ou complication pendant et après sevrage/adoption.

Il faut nourrir les parents (graines de qualité selon le type d'oiseau, fruits et légumes, gâteaux, vitamines en poudre ou liquide, pâtée aux oeufs avec fruits, mélanges spécifiques vitaminés, produits pour le plumage, la mue, la période de reproduction, etc.)

De plus, il est indispensable d'acheter du Millet pour les jeunes en cours de sevrage. La pâtée utilisée est onéreuse et très riche pour l'obtention de meilleurs résultats. 

Il est bien évident que je dois également vous parler des autres frais engagés : boîtes spécifiques d'élevages, renouvellement de cages d'élevage, fonds de cages, nourriture diverse et variée, os de seiche, blocs de sels, produits insecticides, purges, compléments alimentaires, traitements diverses si nécessaire et tout le travail qui en découle.

Confrontée parfois à des pertes ou à des frais de soins imprévus, voire des consultations chez un vétérinaire spécialisé, je purge moi-même les oiseaux, une fois sevrés, ce qui vous économise d'emblée une consultation chez un vétérinaire spécialisé en oiseaux, environ 
45 €, car, la purge des oiseaux, est indispensable chaque année. 

Il est bien évident, et vous le comprendrez aisément, que l'élevage à la main est un acte sérieux, difficile, qui requiert beaucoup de professionnalisme, d'expérience et de patience.

Cette opération a un coût certain. Un perroquet est élevé à la main au même titre qu'un plus petit oiseau et c'est le même travail sauf qu'un perroquet est plus exclusif et possessif, plus dangereux en premier expérience vu leur bec impressionnant, plus dominateur et surtout plus cher : environ 800 à 2600 €. Il ne faut donc pas comparer ce qui n'est pas comparable et surtout il vaut mieux avoir une première expérience avec de plus petits oiseaux plus accessibles, plus calmes et plus dociles, à prix abordable.

Lorsque vous achetez un chien ou un chat, il vous en coûtera jusqu'à plus de 1 000 € en fonction de la race, sauf qu'ils ont été élevés simplement par leurs mères. Aucune intervention humaine n'est requise, hormis la nourriture qu'on leur administre.

Je tenais à être parfaitement claire sur la question afin que les prix annoncés ne soient pas sujet à controverse.

Chaque éleveur procède d'une manière différente, qui lui est propre, et le résultat peut donc être différent. Cela peut expliquer la différence des prix pratiqués. En animalerie, vous trouverez des oiseaux élevés à la main à partir de 160 € en général et à minima. Vous connaissez désormais ma façon de procéder.

Les oiseaux élevés à la main ne sont pas destinés à être enfermés en cage mais sont de véritables compagnons que l'on doit laisser voler en liberté, choyer, câliner, aimer et dont on doit s'occuper comme un membre de la famille, au même titre qu'un chat ou un chien.

Lorsque votre oiseau présente des signes de faiblesse, telle que le bec enfoui de manière permanente derrière la nuque, il faut immédiatement consulter le vétérinaire car il suffit de quelques heures pour soit le perdre, soit le sauver. Les oiseaux, en parfaite santé et bien traités peuvent vivre de 10 à 25 ans selon l'espèce. Un gris du Gabon peut vivre 100 ans.

Une cage, avec jouets, propre, et surtout non rouillée, suffisamment spacieuse est nécessaire. Ainsi, une cage à perroquet avec une ouverture sur le dessus voire une volière avec gros barreaux et gros perchoir est requise pour les perruches calopsittes ou les pyrrhuras, alors que des cages, toutes aussi attrayantes avec gros ou petits perchoir, voire les deux mais suffisamment solides sont indispensables pour les autres types d'oiseaux. Leur cage leur sert, en votre absence ou si vous être occupé à autre chose, et pour dormir, le but étant, de les laisser le plus souvent possible en liberté. Vous pouvez mettre, un perchoir, à l'autre bout de la pièce pour qu'il puisse aisément voler d'un point A à un point B sans difficulté. Sachez que je peux vous en fournir en bois massif.

Je conseille d'ajouter à l'intérieur des cages un gros perchoir en ciment assez lourd pour que les oiseaux, d'une part, se liment les ongles de manière naturelle et d'autre part, se fasse le bec. Un os de seiche et un bloc de sel, une balançoire en corde, une échelle, des jouets, un miroir sont indispensables à leur confort et leur bien-être.

L'eau doit être changée quotidiennement. Il faut veiller à enlever les graines concassées et leur remettre des graines fraîches régulièrement.

Selon le type d'oiseau, vous pouvez tenter des haricots verts frais coupés en morceaux dont vous aurez préalablement ôté les bouts. Certains adorent les petites tomates cerises, coupées en deux. Les pommes sans pépins (très dangereux pour l'oiseau), sans trognon, sans la peau. Les concombres épluchées, coupés en dès pour l'apport en eau sont très appréciés. D'autres aiment les carottes mais très peu d'oiseaux, seuls les plus gros. N'hésitez pas à tenter d'autres choses mais vérifiez au préalable sur Internet le type de légume ou fruit sélectionné. Il s'agit d'apport en vitamines naturel et les oiseaux en raffolent.

Les prix que je pratique varient, selon le cas, de 25 à 150 €. Cela me permet simplement de palier aux diverses frais engagés, je présume que vous l'aurez compris. Il ne s'agit, en aucun cas, d'un commerce et je ne pourrai d'ailleurs absolument pas en vivre. Vous pouvez considérer cela comme une compensation et cela me permet de continuer à faire vivre mon rêve et ma passion, cela permet à mon élevage de perdurer car beaucoup d'éleveurs abandonnent faute de temps et de moyens.

Un oiseau s'éduque, au même titre qu'un chat ou un chien. Ce sont des êtres sensibles et passionnants, très attachants, câlins et intelligents, qui ont l'âge mental d'un enfant de 4 à 5 ans et qui évoluent avec leur environnement. Ils savent exprimer la jalousie, la colère, l'agacement, ils savent être reconnaissants et essayeront de vous tester. Pour les mâles, plus dominateurs, il est nécessaire d'être plus ferme et vigilant, en fonction des cas. Ainsi, évitez de les laisser poser sur votre tête, elle peut servir de piste d'atterrissage mais en aucun cas de perchoir, donc, prévoyez de le remettre soit sur votre main, soit sur votre épaule. Les oiseaux savent se faire comprendre et peuvent apprendre à être propres également. Il s'agit de perpétuer l'éducation de base administrée et leur apprendre de nouvelles choses et ce que vous souhaitez qu'ils fassent ou ne fassent pas. Il faut savoir se faire comprendre et les gronder si nécessaire en haussant le ton et en les remettant dans leur cage par exemple et vice-versa.

Des ordres clairs et précis doivent être donnés. Il faut utiliser des mots simples et des phrases courtes et répétitives. Le premier ordre sera exécuté par l'oiseau donc il faut éviter de vous disperser. Il faut que vous soyez calme, confiant et sûr de vous car l'oiseau ressent votre angoisse ou votre manque de confiance en vous et agira en conséquence.

Si un oiseau crie, essayez vous même d'identifier son besoin, pas d'inquiétude, peut être veut-il sortir de sa cage, ou que vous changez son eau ou ses graines. Quand il fait quelquechose de bien, des félicitations et des câlins, bisous s'imposent, parfois la récompense, comme le Millet mais pas systématiquement, trop facile. Faites comme vous feriez avec votre enfant.

Si votre oiseau se gratte, peut-être a-t-il des puces, des tiques ou des vers mais peut-être aussi que cela est nerveux, donc traitez-le en fonction, si vous avez des doutes, surtout, n'hésitez pas à consulter un vétérinaire spécialisé.

Je n'ai pas fait d'études vétérinaires et ne prétends pas posséder toutes les réponses, loin de là, je m'efforce juste de communiquer ma passion via mon expérience, depuis de nombreuses années, auprès de ces êtres exceptionnels et parfois si particuliers et mystérieux. N'hésitez pas à prendre des renseignements sur Internet ou dans les livres. J'ai, comme tout un chacun, un travail et une famille, de nombreuses occupations à côté et vous l'avez compris, un énorme travail en tant qu'éleveur.

Mon unique but, étant, de faire connaître l'élevage à la main et de permettre aux hommes d'approcher les oiseaux en toute confiance et d'apprendre à les connaître et les aimer, autrement qu'enfermés dans une cage et inaccessibles car peureux et sauvages.

Je souhaite leur bonheur et leur bien être. Mon désir est qu'ils trouvent des familles aimantes et qu'un véritable lien se crée à double sens. C'est la raison pour laquelle, il est préférable de choisir son compagnon au même titre qu'il vous aura choisi, via un véritable coup de coeur.

Si vous résidez loin, je peux vous faire parvenir votre oiseau.

Ce site, je le mets à jour, en fonction des besoins et demandes mais aussi en fonction du peu de temps qui me reste. Je m'efforce de répondre à toutes vos questions mais suis parfois contrainte et forcée d'en sélectionner, à mon grand regret, car comme dit le proverbe "à l'impossible, nul n'est tenu".

Peut-être qu'un jour, mon site sera suffisamment connu pour avoir des partenaires, de l'aide d'dministrateurs et qui sait, peut être aurais-je ma propre entreprise et un grand parc d'oiseaux à faire visiter, mon rêve ! En attendant, soyons honnête, ce n'est guère le cas ! Merci donc de votre indulgence et compréhension.

J'espère vous avoir renseigné au mieux,

A très bientôt

Bien cordialement

Sandy

4 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Date de dernière mise à jour : 10/05/2016