Exopoux Produit Dangereux !

Surtout n'achetez pas le produit dénommé "Exopoux" pour traiter vos oiseaux - Fabricant : La Ferme de Beaumont - Produit extrêmement dangereux et nocif pour vos compagnons à plumes !

Bonjour à tous et à toutes,

Mes petits compagnons et moi-même venons de faire les frais d'un concours de circonstances et d'un achat malheureux, je vous raconte....

Chaque année, j'appelle le cabinet du Docteur Feix pour obtenir un antiparasitaire efficace et puissant appelé l'Ivomec.

Vous pouvez en acheter vous-même mais comme c'est un produit, conçu à la base, pour les ovins et bovins, en ce qui concerne les oiseaux, seuls les vétérinaires savent comment le diluer pour l'administrer sur les oiseaux (à moins que vous ayez l'information).

J'ai envoyé de nombreux adoptants chez le Docteur Feix durant plusieurs années et lui ai même fait de la publicité sur mon site internet. D'ailleurs, à ce propos, l'un de ses associés, un jour, ma même fait le reproche que certains numéros de téléphones portables communiqués sur le site avaient changé et devaient être modifiés (même pas un remerciement !).

Je lui achetai, à ces occasions, d'autres types de produits comme des aérosols antiparasitaires.

De plus, j'ai dépensé beaucoup d'argent en amenant mes oiseaux au cabinet du Docteur Feix et d'autres adoptants ont même fait les frais de ses tarifs exorbitants...

Cette année, je l'appelle et réponse m'est faite comme quoi 'il n'est plus possible d'obtenir de l'ivomec sans ordonnance suite à une nouvelle règlementation gouvernementale ??' (c'est un cabinet vétérinaire ?). Je suis donc obligée d'amener au moins un oiseau en consultation et donc de dépenser le produit et une consultation d'environ une quarantaine d'euros ? 

Bilan des opérations : je commande un produit sur internet, La Ferme de Beaumont - Exopoux

Je reçois un produit sans possibilité de 'doser le produit'.

Voici la preuve : Dosage exopoux

La chance a voulu que j'achète en même temps Exovert, qui lui, a un marquage pour permettre le dosage demandé. Je me base dessus pour effectuer le mien avec Exopoux, n'ayant pas d'autre choix...

Je suis la notice d'utilisation, uniquement présente sur le flacon (pas de notice d'utilisation, ni emballage). Il est écrit sur leur site en gros :

 

"Description

 

Formulé sur la même base que le Solupoux², l’Exopoux² est adapté à la pulvérisation directe dans l'habitat sans danger pour les oiseaux. À diluer à 5ml pour 50ml d’eau.

Conseils d’utilisation
Traitement des poux, puces, tiques, punaises etc.
En pulvérisation directe sur l’habitat en présence ou non des animaux, sans danger pour les sujets traités. Enlevez les abreuvoirs et les mangeoires.
Usage strictement externe

Dosage
Solution concentrée à diluer : 10 ml d’ Exopoux² pour 10 cl de produit prêt à l’emploi. Diluer seulement le produit nécessaire, sinon sa conservation ne pourra excéder 7 jours. Repousse les infestations.

Composition
Dimethyl d’ammonium (+ de 44%, biodégradable en respect des normes européennes). Huiles essentielles. Extraits naturels de plantes."

 

Regardez l'avant du flacon maintenant :

 

Suite à mon traitement et 'en présence des oiseaux', je retrouve, le soir même tous mes oiseaux (sauf trois), avec les yeux fermés, complètement recroquevillés et mals en point.

Il faut tout de même savoir que moi-même, le jour même, j'avais reçu une goutte dans un oeil par inadvertance (mélangé à de l'eau et en pulvérisation...) et j'ai dû passer environ une demi-heure dans la salle de bain pour me rincer l'oeil tellement ça me brûlait....Pour quelquechose d'inoffensif pour les oiseaux, beaucoup plus petits que moi...

Ensuite, en voyant mes amours dans cette état, je pris l'initiative de lire de manière plus approfondie les petites lignes cachées sous la description de leur site internet :

"Contient de l’ammonium quaternaire (benzylalkyl en C12-C16 diméthyles, chlorures) 45.5 %. Nocif pour les organismes aquatiques, peut entrainer des effets néfastes à long terme pour l’environnement aquatique. Irritant pour les yeux et la peau. Nocif en cas d’ingestion. Nocif : peut provoquer une atteinte au niveau des poumons en cas d’ingestion. Conserver hors de portée des enfants. En cas d’ingestion, consulter immédiatement un médecin et lui montrer l’emballage ou l’étiquette. Conserver à l’écart des aliments et boissons y compris des animaux. En cas de contact avec les yeux, laver immédiatement et abondement avec de l’eau et consulter un spécialiste. Ne pas jeter les résidus à l’égout. Porter des gants appropriés. Eviter le rejet dans l’environnement. Consulter les instructions spéciales / la fiche de données de sécurité. En cas d’ingestion, rincer la bouche avec de l’eau (seulement si la personne est consciente). Ne pas respirer les aérosols. Utiliser et conserver uniquement en zone bien ventilées. Ne pas utiliser pour un usage autre que celui pour lequel le produit est destiné. Ne pas réutiliser l’emballage après utilisation. Pour l’élimination des emballages, se conformer à la législation en vigueur. Rincer soigneusement l’emballage à l’eau après utilisation (récupérer la solution de rinçage pour son uEage habituel) avant de faire traiter / recycler par une société spécialisée.​"

Ensuite, le Docteur Villate et moi-même lûmes les différents éléments inscrits sur l'arrière du flacon : Des brûlures sont annoncées sur l'arrière du flacon en 'tout petit'.

Arriere exopoux

 

Enfin, je fis des recherches sur Internet alors là, stupéfaction ! Une fiche spécifiant qu'il s'agit bien là d'un produit classé dangereux (voir fiche ci-dessous).

Fiche de donnees de securite exopouxFiche de donnees de securite exopoux (100.75 Ko)

 

Le service commercial, n'a, à ce jour, ni répondu à mon deuxième email de demande commerciale et de participation aux frais vétérinaires, ni fait de geste commercial. Je n'ai pas été prise au sérieux et non seulement ils ne reconnaissent pas leurs tords mais continuent de préciser par téléphone que c'est bien indiqué sur leur site. Ils m'ont même envoyé par email la dite fiche de sécurité que j'ai moi-même trouvé sur internet plus tôt, en disant qu'eux seuls pouvaient me l'envoyer car elle était 'inaccessible'. Ils seraient 'à priori' les seuls à pouvoir me la communiquer (encore plus grave, il faut la leur demander en plus).

Voici la preuve :

Fiche de securiteFiche de securite (1.7 Mo)

 

Voici mon premier mail :


"Bonjour

Je me permets de vous alerter suite au traitement (Exopoux) que j'ai fait sur mes oiseaux (Toui Catherine, Roséicollis, Nigrigénis et Pyrhuras). En effet, suite au traitement les yeux des oiseaux ont anormalement et dangereusement gonflés, ressemblant à une conjonctivite. Dans l'urgence, j'ai nettoyé les yeux de tous les oiseaux avec de l'eau et des larmes artificielles, cela fait 2 jours que je fais ce nettoyage et cela ne fonctionne pas.
En effet, les oiseaux ont les yeux gonflés, limite collés et ont les plumes gonflées.

Pour ma part, j'ai suivi le mode opératoire à la lettre, en effet, il est stipulé sans danger pour les sujets et pulvérisation directe dans l'habitat en présence ou non des animaux. Quand aux prescriptions j'ai été très attentive au dosage.

En conséquence, à ce jour tout mon élevage est en danger de décès suite à la désinfection avec le produit que vous commercialisez.
Ma demande consiste à savoir s'il existe un traitement pour que mes oiseaux puissent guérir.
Pour ma part, j'ai reçu du produit dans l’œil j'ai ressentir une forte brûlure.

Merci de votre retour rapide sur ce dossier qui est pour moi prioritaire et sensible émotionnellement.

Cordialement"


Quant à leur seule et unique réponse par mail, elle fut brève et expéditive :

'Bonjour,

C’est un traitement anti poux à base de plantes adapté pour la désinfection du logement ,inoffensif pour les animaux à partir du moment où il n’y a aucun contact avec les yeux ou les muqueuses.


Cordialement'

 

Sauf que le problème, les 'informations concernant un danger potentiel' sont cachées entre les petites lignes de la description du produit ou derrière le flacon'. Cependant, 'bien en évidence et partout, même sur le devant du flacon, il est bien spécifié que ce produit est à administrer 'en pulvérisation directe sur l’habitat en présence ou non des animaux, sans danger pour les sujets traités' et il est même précisé 'sans danger pour les oiseaux'.

De plus, le Docteur Villate, Vétérinaire spécialisé en oiseaux, que j'ai consulté depuis, a confirmé que c'était un produit non conforme, avec aucune certification vétérinaire, dangereux et a été choqué en voyant le flacon, la description du produit sur Internet que j'ai pris soin de copier et de conserver, et le fait que ce soit marqué 'sans danger pour les sujets traités'. Il a bien précisé que c'était un produit parfaitement dangereux et pas de simples plantes. Et le pire, il n'aurait à priori aucun effet antiparasitaire comme indiqué...

J'ai appelé la Ferme de Beaumont et ils n'ont même pas de 'médiateur de la consommation' (obligatoire depuis le 1er janvier 2016). Mes oiseaux vont au plus mal et j'ai déjà perdu mon couple d'inséparables nigrigénis (bien qu'ils aient affirmés par téléphone qu'aucun décès ne pouvait arriver des suites de ce traitement) :

'"La médiation

Qu’est-ce que la médiation ?

Depuis le 1er janvier 2016, tout consommateur a le droit de faire gratuitement appel à un médiateur de la consommation en vue de la résolution amiable du litige qui l’oppose à un professionnel. C’est le principe énoncé par l'ordonnance du 20 août 2015 relative au règlement extrajudiciaire des litiges de consommation transposant la directive européenne du 21 mai 2013 (2013/11/UE) dans le Code de la consommation. De leur côté, les professionnels ont l’obligation d’informer leurs clients, dès la conclusion du contrat de vente, que le recours à la médiation leur est ouvert en cas de contestation. Deux décrets publiés au Journal officiel du 31 octobre et du 7 décembre 2015 précisent les modalités de ces mesures et détaillent les missions de la nouvelle Commission d’évaluation et de contrôle de la médiation de la consommation (CECM) chargée de constituer et de mettre à jour la liste des médiateurs compétents (lire encadré)."

J'ai pour l'instant, par des traitements et avec l'aide du Docteur Villate, pu sauver mes deux couples d'inséparables roséicollis. L'un de mes mâles Toui Catherines n'a pas été touché et mon couple de Pyrrhura n'a pas été touché non plus. Les autres sont dans un état grave et je n'ai aucune solution. Ils souffrent le martyre et je me sens impuissante. Entamer des procédures me coûterait trop cher donc je ne sais pas vers qui me tourner, si vous pouvez m'aider ou connaissez quelqu'un qui le pourrait...

Apparemment, même la DDPP, ne va pas défendre le dossier car leur rôle consiste à demander une amende de 3000 € en cas de non respect pour le médiateur de la consommation et cela s'appliquerait seulement à certaines régions, pas à toutes en plus, du fait que les dites régions n'ont pas encore mis en place la dite réglementation ni pris contact avec les entreprises. A moi, ça ne va pas m'aider...D'autant que la DDPP n'a rien à gagner sur l'affaire...Ils m'ont dit qu'ils n'ont qu'un rôle de 'contrôle'. Que suis-je censée comprendre ? Mon ami m'a dit de 'laisser tomber'. Ne trouvez-vous pas cela injuste ?

Je vous épargne la photo des yeux de mes oiseaux et de leurs têtes toutes déplumées à cause du traitement....

Ma petite femelle inséparable prénommée Pipa me faisait des tonnes de câlins avant de s'en aller. Elle était devenue aveugle la pauvre et souffrait le martyre quand on effleurait ses yeux.

Je vais avoir du mal à avoir des petits cette année 2018...

Merci La Ferme de Beaumont et Merci au Cabinet du Docteur Feix. Leur rôle, avant de gagner de l'argent ne consiste t-il pas à soigner les animaux et être au service de leurs clients ?

Est-ce là le monde auquel nous souhaitons appartenir ? Le rôle de la DDPP n'est-il pas de protéger les populations et n'y a t-il pas un service spécifique pour protéger les animaux et ceux qui cherchent à les protéger, à préserver les espèces ?

Merci au fait que les médiateurs ne soient toujours pas mis en place comme prévu par la loi depuis 2016.

Merci aux membres du gouvernement qui, un jour, se sont réveillés en disant 'pourquoi ne déciderions-nous pas d'obliger les vétérinaires à délivrer l'Ivomec sous ordonnance ?

Quels sont donc nos recours ?

Merci d'avance et ne vous faites pas avoir surtout...comme moi, malheureusement.

3 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Date de dernière mise à jour : 21/01/2018