Yoogy omnicolore EAM

 

Notre Regretté Yoogy, un omnicolore mort à l'âge de 5 mois, car né le 1er juin 2004.

Eh oui, voici notre regretté Yoogy, qui est décédé car invasion de vers dans son petit corps ..... Malgré des anti-parasitaires et suite à un traitement antibactérien qui a dû être administré à tous suite à la mort d'un bébé qu'on m'avait laissé car les parents ne voulaient pas le nourrir, que j'avais réussi à remettre sur pied, il était devenu magnifique, il mangeait bien, était très touchant et beau, je lui donnais même des vitamines et tout, mais il avait 3 bactéries différentes et il est mort avant même d'arriver au vétérinaire. Ce qui a accéléré le processus d'invasion des vers dans le corps de mon YOOGY, car plus de bactéries pour les empêcher de se démultiplier. Donc surtout, faites au moins une purge tous les 6 mois par pitié surtout quand ils sont pris très très jeunes, yeux encore fermés aux parents, car il faudrait attendre au moins une dizaine de jours pour que tout aille bien vu que leur mère leur administre un lait très spécial qui les immunise contre tout, mais bon certes après pour l'élevage à la main, c'est trop tard. C'est donc ce qui a été son cas et contrairement à ce qu'on dit, il était très calin, faisait des bisous sur les lèvres en coin en permanence, très drôle et intelligent, aimant voler et se cacher, manger les touches des claviers (téléphone, ordinateur) pour qu'on s'occupe de lui, venait nous réveiller et son chant était vraiment super ! Il est parti cause de négligeance, depuis, mon ami et moi-même sommes bien tristes depuis mais bon heureusement il y a Doudou et après 150 euros de vétérinaire et une désinfection totale de la loggia toutes les semaines ainsi que de leur cage, changement d'eau 2 fois par jour ou 1 si pas possible autrement, après avoir administré de l'antiparasitaire sur tous les accessoires et murs de la loggia, et après une bonne purge, ceux qui restent, laissez-moi vous dire, resteront coûte que coûte mais je ne vous les ai pas encore tous présenté ! Au fait, pour les visites, désormais, ce sera en blouse, et pas d'animaux en contact !!!

 

Voici le témoignage de Fred du 16 mai 2005, mon concubin qui l'a élevé lui-même à la main :

Bonjour à tous et à toutes !

Je m’appelle Frederic, et je fais ce témoignage pour partager une expérience personnelle et magique avec vous.

Tout le monde a déjà vu des oiseaux, des oiseaux exotiques, comme on les surnomme quand on ne connaît pas leur vrai nom. Mais, moi pour la troisième fois, j’ai décidé d’élever à la main une perruche Omnicolore. C’est quoi cette bête là ! Non, c’est bien un oiseau ! Pas un perroquet, pas une petite perruche ondulée, mais une grande perruche.

Les Omnicolores, habituellement ne sont pas très dociles, voire agressifs parfois… mais une perruche Omnicolore élevée à la main c’est autre chose. Comment puis-je vous l’affirmer ?

C’est très simple, il y a moins d’un an, j’ai hérité d’un bébé comme celui que j’ai élevé ensuite (ce dernier s'est envolé dans les arbres du lot et on n'a jamais pu le rattraper), il n’avait pas les yeux ouverts, pas de plume, et petit à petit il est devenu grand, adulte, et puis nous avons travaillés dur ensemble et je lui ai donné un nom : YOUGY.

En fait, je ne donne un nom à l’oiseau que  s’il le mérite et me prouve ses qualités. Jusque là, il est pour moi un oiseau, un bébé que je nourris ni plus ni moins.

Au début, c’est très dur, car on ne se comprend pas, mais j’ai un avantage sur lui il me considère comme sa mère et ne reconnaît pas les sien donc il me donne sa confiance. Maintenant il attend beaucoup de choses de moi. Je dois lui donner une éducation comme si j’étais sa mère.

Pendant des nuits, je me lève deux à trois fois pour nourrir le bébé. C’est en fait exactement pareil que si j’avais un enfant. Rajoutons qu’un Omnicolore est très possessif donc il demande toujours qu’on s’occupe de lui, donc dès qu’il y a un bruit qui le réveille c’est des cris pour me demander de la nourriture. Tout ça pendant quelques semaines !

Yougy, lui n’a pas eu beaucoup de chance car une maladie (les vers) est venue lui ôter sa vie, et j’ai à peine eu le temps de lui dire au revoir et merci pour ce bonheur.

Je me suis promis de ne jamais plus élever un oiseau à la main car les liens sont très fort et donc le chagrin plus grand mais le destin m’a donné un autre petit que j'ai élevé mais celui-là était différent et pas très reconnaissant, à la première occasion, il s'est envolé..….

 

Conclusion :

Nous n'aurons jamais un autre 'yougi' et il nous manque terriblement. C'était un oiseau exceptionnel adorable avec les enfants.

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Date de dernière mise à jour : 03/11/2016

×